skip to Main Content

Révélateur de compétences

59 % des patrons évoquent les compétences transversales comme critères de sélection et d’évaluation des apprenants.

Actuellement, tous les secteurs d’activités s’accordent pour reconnaître que les compétences non techniques, appelée « compétences transversales », « softskills » ou encore « compétences comportementales » (développées au verso du dépliant), sont fondamentales et complémentaires aux compétences techniques.  Toutefois, les entreprises épinglent souvent la difficulté d’aborder cette dimension plus difficile à mesurer.

Le projet vise l’identification, la valorisation, le développement et le suivi de la progression des compétences transversales des jeunes pour leur insertion durable en entreprise et, à terme, dans l’emploi.

 L’expérience pilote menée en 2019-2020 vise, dans un premier temps, les apprenants de 1ère année inscrits dans les métiers de l’électricité et du commerce du détail au centres IFAPME de Liège et de Namur. 

Le dispositif pédagogique proposé par l’IFAPME, se base sur deux outils à savoir, le SkillPass (1.) et sur une carte de compétences transversales spécifique au métier (2.) créée d’après le référentiel RECTEC (Reconnaître les Compétences Transversales en lien avec l’Employabilité et les Certifications).

  1. Le Dispositif « Skill Pass »

Créé par ID6, entreprise française de l’Economie sociale et solidaire, le dispositif « Skill Pass », permet aux bénéficiaires de :

  • Se familiariser avec le vocabulaire lié aux compétences transversales
  • De prendre conscience des compétences transversales qu’ils maîtrisent dans le cadre de la vie privée d’abord, professionnelle ensuite. Il s’agit alors d’un bilan de potentiel.
  • D’améliorer leurs CV et leurs entretiens de recrutement.
  1. La carte de compétences « Métier »

Sur base du référentiel « RECTEC », l’IFAPME, en collaboration des chefs d’entreprise volontaires et des spécialistes, a créé une carte de compétences spécifique de deux métiers, à savoir l’électricité et le commerce de détail. Elle est composée d’une dizaine de compétences transversales prioritaires dans ces deux métiers.

Les objectifs de cette carte sont :

  • Identifier facilement les compétences prioritaires du métier choisi pour favoriser l’insertion durable du jeune en entreprise.
  • Définir les objectifs et les attentes des parties contractantes grâce à cette grille d’analyse. La comparaison entre la carte de compétences de l’apprenant avec la carte « métier » de la profession qu’il a choisi permet à l’apprenant de savoir si son choix d’orientation professionnelle correspond à ces représentations.  Il peut également prendre consciences des exigences du métier choisi et se repositionner par rapport à celui-ci.  Si nécessaire, une réorientation peut alors être envisagée auprès d’un conseiller en orientation-psychologue de l’IFAPME.
  • Faciliter l’évaluation de l’apprenant au sein de l’entreprise grâce à des critères objectivables.
  • Diminuer les incompréhensions entre l’entreprise et les jeunes.

Fiche projet

Dans un premier temps, l’apprenant expérimente ce dispositif pédagogique au centre de formation avec l’aide des équipes éducatives.

Dans un second temps, il sollicitera l’aide de son entreprise formatrice pour « valider » les diverses fiches d’expériences qu’il a complétées.

L’entreprise formatrice a toute son importance dans l’accompagnement de l’apprenant pour optimiser son apprentissage des compétences transversales en entreprise.  En effet, qui mieux qu’elle et le tuteur du jeune pour évaluer les expériences professionnelles de celui-ci et l’aider à maîtriser les compétences transversales spécifiques au métier ?

Grâce à la fiche d’expérience décrite précédemment et à la carte de compétences « Métier » présentée au verso de ce document, le chef d’entreprise / tuteur, aidé par le référent IFAPME lors des visite en entreprise, pourra

  • Définir les objectifs et les attentes de l’entreprise envers l’apprenant
  • Evaluer de manière objective la progression de l’apprenant au sein de l’entreprise sur base des outils proposés
  • Participer à l’intégration positive du jeune au sein de l’entreprise formatrice.

Ce projet se base sur l’expertise des équipes encadrantes mais également celle de l’entreprise afin de développer les compétences transversales des apprenants.

Ce dispositif veut renforcer positivement l’image que les jeunes ont d’eux mais également les liens entre les différents intervenants autour de celui-ci.

Pour prendre contact

GRAFFART Marie-Cerise
Chargée de Mission IFAPME
Tél : 0474/64.95.63
mariecerise.graffart@ifapme.be​
IFAPME | Place verte 15 ° 6000  Charleroi

Back To Top