skip to Main Content
Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [91.85 KB]

Valorisation des Compétences Clés – CCGPE -DGEO

Ce projet FSE vise à identifier et à valoriser les Compétences Clés des jeunes âgés de 15 à 24 ans en décrochage scolaire, social ou éloignés de l’enseignement, afin de faciliter la reprise d’un parcours d’enseignement ou de formation professionnelle.

Le projet

a. Identification de l’organisation en charge du projet :


Organisation : Centre de Coordination et de Gestion des Programmes Européens, Fédération Wallonie-Bruxelles – D.G.E.O.Pour ce qui concerne les fonds structurels européens ou d’autres mécanismes de subventions spécifiques de l’Union européenne, le CCGPE-DGEO a pour mission de servir d’intermédiaire entre les établissements scolaires, les pouvoirs organisateurs, les réseaux d’enseignement, les opérateurs de formation en cours de carrière et, d’une part le ministre, d’autre part les administrations de coordination représentant les instances européennes.

Plus précisément, il s’agit pour le CCGPE-DGEO :

  • de coordonner et de globaliser les projets des établissements scolaires, des pouvoirs organisateurs, des réseaux d’enseignement et des opérateurs de formation en cours de carrière ;
  • de proposer au Ministre la répartition des crédits européens mis à la disposition de l’enseignement secondaire et la valorisation des parts publiques prévues par la législation européenne ;
  • de déposer les demandes de concours après avoir obtenu l’agrément du Ministre ;
  • de veiller au préfinancement des actions agréées ;
  • d’en assurer la mise en œuvre, le déroulement, le suivi, l’évaluation prospective et rétrospective ;
  • de rechercher et de développer les partenariats nationaux et transnationaux,
  • de préparer et d’introduire les rapports d’activité et les rapports financiers intermédiaires et de déposer les demandes de soldes après avoir vérifié l’éligibilité des dépenses ;
  • de veiller à l’utilisation optimale des subventions européennes;
  • de veiller au remboursement des avances consenties par la Communauté française pour les actions agréées.

b. Contexte, le public-cible, la décision d’action, …

Ce projet pilote de Valorisation des Compétences Clés s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre les opérateurs de l’Enseignement et de la Formation Professionnelle, conscients de la nécessité de pouvoir mettre en valeur les compétences (formelles, informelles, non formelles) des jeunes en décrochage et par là, de pouvoir revaloriser leur personne, leurs ressources dans la perspective de leur assurer un meilleur avenir.Plus précisément, ces partenaires sont :

  • l’Administration générale de l’Enseignement (AGE)- Direction générale du Pilotage du Système éducatif (DGPSE) – Service de l’Inspection de l’Enseignement secondaire ;
  • l’Administration générale de l’Enseignement – Direction générale du Pilotage du Système éducatif – Service de l’Inspection de l’Enseignement de promotion sociale et de l’enseignement à distance ;
  • Bruxelles Formation ;
  • Consortium de validation des compétences (CVDC) ;
  • Fédération Bruxelloise des organismes d’Insertion Socio-professionnelle et d’Économie Sociale d’Insertion (FeBISP) ;
  • Le FOREM ;
  • Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME) ;
  • L’Interfede (CISP)
  • Service Formation des Petites et Moyennes Entreprises (SFPME).

Le public-cible est : les jeunes âgés de 15 à 24 ans en décrochage scolaire, social ou éloignés de l’enseignement, quel que soit leur parcours. (Les caractéristiques de ce public peuvent bien entendu se différencier selon les contextes investigués et les institutions impliquées).


c.Description de l’action

Le projet est réalisé par une coordinatrice engagée à temps plein (subsides FSE). Elle bénéficie des ressources du service du CCGPE-DGEO (FWB), de l’expertise des partenaires via la mise en place d’un Comité d’Accompagnement, d’un Groupe de Travail et du soutien du Comité de Concertation Enseignement-Formation (CCEF).

d. Perspectives de développement du projet

Au cours de l’année 2021, il est prévu de (d’) :

  • Expérimenter la grille de correspondance inter-opérateurs de la compétence « communication en langue d’apprentissage – production écrite » auprès de quelques jeunes au sein des institutions partenaires et d’en tirer des recommandations ;
  • Selon les résultats des premières phases test « production écrite », de poursuivre la co-construction de la grille de correspondance inter-opérateurs pour d’autres aptitudes comme par exemples, la production orale, l’écoute et la compréhension orale, les mathématiques ;
  • Expérimenter et/ou de construire des critères et des outils d’évaluation partagés des compétences « apprendre à apprendre », personnelles et sociales auprès de ces jeunes en s’appuyant sur le nouveau Cadre LIFECOMP ;
  • Compléter la fiche d’analyse d’outils pour les divers outils de reconnaissance de compétences recensées.

e. Coordonnées de la/les personne(es) en charge du projet pour un partenariat

Ludivine Thibaut
(fixe : 02/690.86.42 ; gsm : 0479/94.75.01)
Rue Adolphe Lavallée, 1
(local 2F229),
1080 Bruxelles
www.ccgpe-dgeo.cfwb.be

Présentation

Le projet Valorisation des Compétences Clés vise à identifier et à valoriser les Compétences Clés des jeunes âgés de 15 à 24 ans en décrochage scolaire, social ou éloignés de l’enseignement, afin de faciliter la reprise d’un parcours d’enseignement ou de formation professionnelle (et ce, notamment lors de la transition d’un organisme vers un autre, dans une logique de sécurisation des parcours des apprenants).

Conformément aux recommandations du Parlement et du Conseil européens de 2006 et de 2018, la reconnaissance des Compétences Clés porte sur les compétences qui sont « nécessaires à toute personne pour l’épanouissement et le développement personnels, l’employabilité, l’inclusion sociale, un mode de vie durable, la réussite dans une société pacifique, une gestion de vie saine et la citoyenneté active ».

Les 8 Compétences Clés retenues par le Conseil et la Parlement Européen sont : les compétences en langue maternelle (ou d’apprentissage en français) ; multilingues ; mathématiques et en sciences, en technologies et en ingénierie ; numériques ; citoyennes ; entrepreneuriales ; celles relatives à la sensibilité, à l’expression culturelle et finalement, les compétences « apprendre à apprendre », personnelles et sociales.

Les objectifs du projet consistent à établir un état des lieux et à définir un parcours d’accompagnement via les actions suivantes :

  • Définir la problématique, décrire (le plus largement possible) le public, ses besoins et les facteurs de risque liés aux situations de décrochages ;
  • Identifier les acteurs de terrain, des institutions (publiques et privées) qui accompagnent ce public ;
  • Recueillir les conditions nécessaires ou favorables à la rencontre et au raccrochage du jeune ;
  • Présenter des pratiques inspirantes, des réflexions pouvant contribuer à la réussite des projets d’accrochage (en lien avec des recommandations internationales) ;
  • Recenser de manière non exhaustive des outils de reconnaissance et de valorisation des Compétences Clés ;
  • Co-construire une grille de correspondance entre les différents critères évalués par différents opérateurs de l’Enseignement et de la Formation professionnelle pour la compétence « Communication en français », à l’expérimenter et à en tirer des recommandations ;
  • Construire et expérimenter un processus d’identification des compétences « Apprendre à apprendre », des compétences personnelles, sociales dans divers contextes, en dégager un retour d’expériences et des propositions d’améliorations.

Les méthodes utilisées sont : les entretiens semi-directifs, la recherche et l’analyse de documents de la littérature (grise ou scientifique), d’outils d’identifications de compétences, des analyses qualitatives de contenu, la mise en place de groupes de travail, la recherche action.

Back To Top