skip to Main Content
Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download

Transition-Insertion

L’orientation des jeunes issus de l’Enseignement secondaire spécialisé. Le projet Transition-Insertion tend une passerelle d’insertion professionnelle ou de formation approfondie.

Le projet est le produit d’un co-financement du Fonds sociale européen; son porteur est le CCGPE (Centre de Coordination et de Gestion des Programmes européens), dont les partenaires privilégiés son l’EWETA- Fédération Wallonne des Entreprises de Travail adapté et La FEBRAP-Fédération bruxelloise des ETA.

Le projet

Il s’est initié au départ du constat d’errances prolongées chez les jeunes issus de l’Enseignement Spécialisé, très souvent livrés à eux-mêmes au sortir de l’école et incapables de s’orienter parmi les ressources d’insertion socioprofessionnelle.

Les raisons principales mises en évidence : manque de coordination institutionnelle dans la transition vers l’emploi, manque de ressources en matière de filières et de passerelles à visée professionnelle, nombre insuffisant de stages sur le modèle de l’alternance, environnement familial constituant parfois un frein à l’insertion professionnelle.

Quatorze écoles des provinces de Namur, Liège et Brabant wallon, ainsi que neuf écoles de la région bruxelloise adhèrent au projet pour les jeunes qui en fréquentent l’enseignement. Ceux-ci sont ceux qui, entre 18 et 24 ans, sont inscrits dans les Formes 2 et 3 et pour lesquels il risque d’y avoir une difficulté d’insertion.

Assurer la charnière entre l’enseignement spécialisé et l’insertion socio-professionnelle et ce, dès la dernière année de scolarité, apparaît donc indispensable.

C’est l’objectif de ce projet qui a pour ambition de permettre l’intégration socio-professionnelle des jeunes issus de l’ES, le plus rapidement possible au sortir de leurs études.

L’innovation de ce projet réside dans la mise en place d’une fonction nouvelle, celle du « référent-coordinateur » qui va prendre en charge le jeune pendant sa dernière année de formation et l’année qui suit.

Le rôle du référent-coordinateur, souvent un enseignant ou un éducateur de l’école, détaché dans cette fonction, est de préparer ces jeunes à l’insertion professionnelle en les renseignant sur les réseaux, les structures à mobiliser pour trouver un emploi, en les aidant à devenir de plus en plus autonomes dans l’accomplissement de leurs démarches, en les accompagnant dans la réalisation de stages, en intervenant dans la construction de leur projet professionnel.

L’action essentielle du référent-coordinateur consiste à développer des pratiques de conseil et d’accompagnement dans le passage du jeune de la scolarité au monde du travail, malgré les freins qui peuvent se présenter, tels le type de handicap, le refus d’accepter son handicap, la perception inadéquate des difficultés familiales et sociales, le déficit d’information à propos des structures postscolaires, la longueur des démarches administratives à entreprendre, l’absence de perspectives d’avenir.

Les démarches suivies sont déterminées en fonction des formes 2 et 3 et en fonction des parcours déjà réalisés et des insertions possibles : entre autres, jeunes suivis par un service d’accompagnement, jeunes inscrits dans un S.A.J.A. (Service d’Accueil de Jour pour Adultes) ou jeunes qui bénéficient d’un Contrat d’Adaptation Professionnelle ou d’une autre aide à la formation/emploi de l’AWIPH, jeunes qui travaillent en Entreprise de Travail Adapté, jeunes qui sont stagiaires dans un Centre de Formation Professionnelle AWIPH, jeunes qui sont stagiaires dans une EFT-OISP, jeunes qui sont suivis par un service d’insertion du C.P.A.S., jeunes qui sont suivis par un Job coach, jeunes qui sont accompagnés par le FOREM Conseil – conseil en accompagnement (spécial via un A.S.), jeunes inscrits dans l’enseignement secondaire spécialisé et suivis par un C.E.F.A.

Pour en savoir plus

Un guide pratique, « Transition scolaire -2 parcours, 35 outils pour la réussir », rassemble les explications relatives à la Société Inclusive, à la Transition ainsi que 35 outils pour aider l’accompagnant dans sa mission.

Pour prendre contact

Au CCGPE : Varvara Koutsekidis
varvara.koutsekidis@cfwb.be
02.690.84.43
www.ccgpe-dgeo.cfwb.be

Back To Top