skip to Main Content

Action-Jeunes

Comment aborder les jeunes NEET’s, gagner leur confiance et leur rendre confiance dans le système dont ils se sont écartés pour les aider à retrouver emploi ou formation.

Le projet

Le projet Action Jeunes a débuté le 1er juillet 2015 avec le co-financement du Fonds Social Européen et des pouvoirs publics belges. Le CPAS de Mons est confronté depuis de nombreuses années à l’arrivée dans ses services de nombreux jeunes qualifiés de NEET’S c’est-à-dire qui ne sont ni aux études, ni à l’emploi ni en formation. Ces jeunes sont souvent en rupture avec leur famille voire parfois même isolés. Ils connaissent peu le réseau socio-professionnel et associatif de la région. Ils ont arrêté l’école tôt suite à un décrochage scolaire pour diverses raisons : familiales, désintérêt pour la section… Ils accumulent parfois, malgré leur jeune âge, un passif social difficile. Pour la plupart, la reprise d’étude classique ou de formation est un problème. Il faut pouvoir apprendre à gagner leur confiance et leur rendre confiance en le système.

Pour cela, l’équipe de l’Action Jeunes est composée de 2 assistantes sociales au sein du service d’insertion professionnelle et de 2 assistantes sociales à temps plein et une mi-temps au sein du service de l’aide générale. Ajoutons à cela un coordinateur de projet. Pour accompagner au mieux ces jeunes, nous pouvons aussi compter sur nos différents partenaires, notamment :

  • L’Université de Mons, par son service des sciences de la famille
  • La Haute Ecole en Hainaut, section Bachelier éducateur spécialisé
  • La Cité des Métiers de Charleroi
  • L’Institut de Promotion Sociale de Jemappes-Quiévrain
  • La Maison de l’Adolescent : l’EquipAJ

Tous les jeunes suivis dans le cadre du projet Action Jeunes sont avant tout bénéficiaire du RIS. Ils sont suivis par une assistante sociale au niveau de l’aide générale pour le suivi social. S’ils semblent pouvoir être insérés par l’emploi, ils sont orientés vers le service d’insertion professionnelle. Une fois le jeune orienté au sein du service d’insertion professionnelle, il est reçu lors d’une séance d’information collective expliquant le projet et ses spécificités. Nous insistons sur le fait que le suivi est individualisé. Nous partons des besoins du jeune, de ses envies et de ses capacités pour élaborer un projet professionnel personnel. Le bénéficiaire est au centre de son projet. Les jeunes sont reçus en permanence une fois par mois pour avancer dans la construction d’un projet et sa concrétisation. Le suivi peut être ponctué de certaines activités en fonction des besoins des jeunes.

Pour avancer dans la construction d’un projet, nous proposons différents outils tels que :

– Des tests d’orientations et de compétences (fr/math, administratifs) afin de déterminer les possibilités du jeune s’il n’a pas de projet professionnel ou s’il souhaite reprendre une formation.

– Un atelier collectif permettant d’aborder certaines thématiques pour les aider dans leur recherche d’emploi comme par exemple les attitudes professionnelles, l’estime de soi, l’entretien d’embauche… Nous utilisons également l’application VidéoBox développée par la Cité des Métiers de Charleroi

– Nous proposons aussi des visites d’entreprises et de centres de formations. Dernièrement, nous avons visité un atelier de mécanique, une caserne de pompiers et le CISP Le Plein Air.

Nos partenaires nous aident dans la réalisation de nos missions. Par exemple, la HEH  : lorsqu’un jeune nécessite un suivi plus particulier notamment pour la recherche d’un moyen de garde d’enfants, d’une formation ou dans la recherche d’emploi, ce sont les étudiants en deuxième « Bachelier section Educateur spécialisé » de la Haute Ecole en Hainaut qui s’en chargent.

L’UMons, de son côté, met des stagiaires à notre disposition pour l’accompagnement quotidien des jeunes. Ce sont des étudiants en Master en Sciences de l’Education ou en Psychologie qui travaillent par binômes. Ils sont chargés d’accrocher les jeunes à nos activités notamment à leur domicile ou dans leur milieu de vie. Ces étudiants peuvent aussi compter sur le soutien de la maison de l’adolescent l’EquipAJ dans leur mission.

Nous avons la possibilité d’orienter les jeunes suivis vers un contrat Article 60 d’une durée de 12 mois pour leur permettre de tester leurs compétences dans le monde du travail. Cela leur permet également de gagner une expérience professionnelle récente et de prendre confiance en eux.

Pour prendre contact

Salvator BAHENDUZI
Chef de bureau administratif
Service d’Insertion Professionnelle/ CPAS de Mons
Rue de la Grande Triperie 20 – 7000 Mons
Tél. 065/408.628

Annexes :

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download

Back To Top