skip to Main Content

Les savoirs de base en lien avec l’apprentissage d’un métier

Le projet a permis, en équipe, de mettre en lien les savoirs de base (lecture, écriture, prise de parole, écoute, mathématiques, gestion du temps et de l’espace) et la pratique concrète du métier choisi soit la boulangerie-pâtisserie, la vente au comptoir et le métier d’employé polyvalent en vente, communication et services bureautiques.

Le projet

Une fiche projet a été réalisée pour chacun des 3 métiers : la boulangerie-pâtisserie, la vente au comptoir et le métier d’employé polyvalent en vente, communication et services bureautiques. Voir pièces jointes.

Présentation

Constats de départ quant à l’apprentissage des savoirs de base au sein de l’asbl :

Pour les stagiaires : démotivation, absentéisme, problèmes de comportement. Nécessité de comprendre le sens concret des apprentissages réalisés, en lien avec le métier choisi.

Pour les formateurs : difficultés de faire acquérir des compétences techniques sous-tendues par le français et les mathématiques, difficultés de travailler avec des groupes présentant des niveaux de prérequis différents, souhait d’accompagner les stagiaires en difficultés à aller jusqu’au bout de la formation.

Changement introduit :
Mettre en lien savoirs de base et mise en situation réelle de travail. C’est à dire établir en équipe le lien entre savoirs de base (lecture, écriture, prise de parole et mathématiques) et pratique concrète du métier choisi.

Ce que nous retirons de cette expérience depuis que nous la pratiquons…

Diminution de l’absentéisme et des problèmes de comportement, prise en charge du stagiaire dans la globalité de ses apprentissages, réflexion pédagogique approfondie pour l’ensemble des formateurs, suivi individualisé de la progression de chaque bénéficiaire, meilleur accompagnement de l’usager tout au long de sa formation.

Comment avons-nous travaillé ?

En définissant les compétences métiers développées par notre Centre d’Insertion Socio-Professionnelle et en créant ainsi un référentiel propre à l’association.

Confronter ce référentiel compétences au référentiel « savoirs de Base » de l’Interfédé.

Identifier de cette façon, avec les formateurs techniques, les besoins en lecture, en écriture, en prise de parole et en mathématiques du bénéficiaire qui sous-tendent les différentes compétences techniques choisies.

Créer les séquences d’apprentissage selon les besoins établis.

Avec pour but?

Donner un sens concret aux apprentissages théoriques en vue de remotiver les usagers.

Cet outil n’est pas figé dans le temps et peut être amélioré selon : les types de groupes, les besoins des groupes, les constats des formateurs sur le terrain, le besoin d’aller plus loin par des exercices, des modifications dans les savoirs-métiers…

Il permet de rendre concret les apprentissages de base en montrant l’importance de la langue française et des maths dans la vie professionnelle. Ne pas partir de l’abstraction d’une règle mais du rôle du savoir dans le métier

Pour prendre contact

Les savoirs de base en lien avec un métier – CISP Au Four et au Moulin Mons

Rosanna Notte (Au Four et Au Moulin Mons)
r.notte@afam.be
065/335645

Yolande Boulanger (Lire et Ecrire Centre Mons Borinage)
yolande.boulanger@lire-et-ecrire.be
064/311880

Pour en savoir plus

Savoirs de base en lien avec le référentiel métier de boulanger/pâtissier

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [207.73 KB]

Savoirs de base en lien avec le référentiel métier d’employé polyvalent en vente, communication et services bureautiques

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [159.59 KB]

Savoirs de base en lien avec le référentiel métier de vendeur(euse) au comptoir

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [157.30 KB]

Back To Top