skip to Main Content

Ateliers de Pédagogie Personnalisée (APP)

L’Enseignement de promotion sociale a mis en place un projet pilote d’Ateliers de pédagogie personnalisée, un soutien pédagogique et un accompagnement individualisé à des jeunes de 18 à 25 ans pour les aider à (ré)intégrer une formation.

Le projet APP, cofinancé par le Fonds social européen (FSE) et par l’Initiative Emploi Jeunes (IEJ), a été initié par le Centre de coordination et de gestion des fonds européens pour l’Enseignement de promotion sociale (CCG-EPS) et mis en œuvre par l’Enseignement de promotion sociale (EPS) en collaboration avec différents CPAS.

Les principales finalités de l’EPS sont d’une part, de concourir à l’épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire et d’autre part, de répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l’enseignement et d’une manière générale des milieux socio-économiques et culturels.

L’EPS propose un enseignement certifiant, organisé de manière modulaire, à destination d’adultes, s’inscrivant ainsi dans une dynamique de formation tout au long de la vie. Le champ d’action de l’EPS est vaste puisqu’il propose tant des unités d’enseignement en alphabétisation que des formations complètes de niveau master.

Dans le cadre du projet APP, l’EPS collabore avec 13 CPAS partenaires répartis sur la Région de Bruxelles-Capitale (CPAS d’Anderlecht, de Bruxelles, de Molenbeek, de Saint-Gilles et de Schaerbeek), la Province de Liège (CPAS de Liège, Wanze, Verviers et Seraing) et la Province du Hainaut (CPAS de Mons, Morlanwelz, Fleurus et Charleroi).

Le projet

Le projet est une expérimentation d’ateliers de pédagogie personnalisée proposant à des jeunes NEET’S (jeunes de 18 à 25 ans qui ne sont ni à l’emploi ni en formation ni dans quelconque type d’enseignement) qui dépendent d’un CPAS des apprentissages alternatifs visant une reprise en formation qualifiante ou le CESS et, à terme, la réinsertion dans le marché du travail.

L’APP est une démarche pédagogique novatrice favorisant l’accès aux savoirs de base et aux 8 compétences clés européennes au public adulte sorti du système scolaire. L’APP s’inspire du label français qui valide une démarche pédagogique singulière se basant sur une organisation et des moyens spécifiques pour construire des réponses personnalisées aux besoins du public. L’APP développe des projets éducatifs adaptés aux particularités zonales en s’appuyant sur des partenaires locaux et opérationnels.

La démarche des établissements d’Enseignement de promotion Sociale et des CPAS est une dynamique d’école de la seconde chance, d’une école qui va vers son public, qui s’adapte à lui, à sa réalité quotidienne.

L’objectif principal des APP est la (re)mise en formation du jeune. Atteindre ce but représente parfois un processus long et jalonné de plusieurs étapes qui constituent chacune un objectif particulier : se « resocialiser » (respecter un rendez-vous…), acquérir de l’autonomie, réaliser des démarches administratives, etc. Le jeune « rentre » généralement à l’APP par le biais du CPAS dont il est, la plupart du temps, un bénéficiaire.

Le jeune bénéficie d’un suivi aussi long que l’atteinte des objectifs pédagogiques fixés en concertation avec l’enseignant le requiert. Les enseignants reçoivent les bénéficiaires à un rythme adapté et selon un horaire déterminé d’un commun accord. Chaque cas est donc particulier ; c’est pourquoi, il n’y a pas de nombre d’heures/de séances maximum fixé pour une année civile.

Chaque APP propose une manière de fonctionner qui lui est propre, mais de manière générale, tous respectent un schéma de base identique :

– accueil et information du jeune

– clarification des objectifs et bilan des compétences

– élaboration d’un parcours de formation

– remises à niveau

– entrée en formation du jeune

– poursuite du suivi si nécessaire

Les APP permettent notamment aux jeunes correspondant au public cible de :

– bénéficier de remédiations en français, mathématiques, mais aussi dans les 8 compétences clés européennes ;

– préparer des examens d’entrée en formation ;

– chercher une formation, un lieu de formation ;

– disposer d’une aide pour la validation de leurs compétences.

De manière plus gnérale, l’APP complète le travail fourni par les travailleurs sociaux en y ajoutant une composante pédagogique. Les enseignants réalisent un bilan de compétences et identifient ce qu’il est nécessaire (et possible) de mettre en œuvre afin d’atteindre les objectifs fixés avec le jeune.

Perspectives de développement du projet

Le projet APP est cofinancé par des fonds européens (FSE + IEJ) et dépend donc de l’octroi de nouveaux subsides pour un éventuel développement lors de la programmation européenne 2021-2027. L’objectif principal demeurerait semblable dans un hypothétique déploiement du projet, néanmoins des modifications seraient prévues en fonction des enseignements tirés de cette première expérience. Ainsi, nos partenaires de terrain plaident-ils, par exemple, pour une extension du projet jusqu’à 30 ans (à la place de 25), visant un public un peu plus âgé, plus mature et particulièrement demandeur d’une aide à la mise en formation.

Pour prendre contact

Karine Cambria, Coordinatrice administrative adjointe
Tel : 02/690.87.35
Email : Karine.cambria@cfwb.be

Back To Top